EBOULEAU projet "La Bacoulette"

 


Synthèse de l’avis
Le projet de parc éolien de la Bacoulette, présenté par la société « FERME EOLIENNE
D’EBOULEAU », porte sur la création d’un parc de onze éoliennes (quatre d’une hauteur totale
maximale en bout de pale de 180 mètres et sept autres de 206 mètres), sur le territoire de la
commune d’Ebouleau, dans le département de l’Aisne.
Le parc s’implantera à environ 850 mètres de l’habitation la plus proche sur des terres agricoles du
Plateau Picard, entre la vallée de la Serre et la RD 946 au nord et la vallée de la Souche au sud.
Le contexte éolien est particulièrement dense et le projet s’insère en continuité et en densification des
parcs de Goudelancourt, de l’épine Marie Madeleine extension, et de l’Espérance.
Les parcs de Saint Pierremont et de l’Espérance II en cours d’instruction sont contigus du projet, au
sein de la zone d’implantation potentielle identifiée et ils devraient être pris en compte par
l’évaluation environnementale.
Les éoliennes se situent à proximité de nombreux boisements et qui font du secteur des territoires à
enjeux pour les chauves-souris et les oiseaux.
Concernant le paysage, dans un contexte éolien déjà très dense, le projet accentuera la saturation
visuelle et l’impact sur le patrimoine historique.
Concernant les chauves-souris, les inventaires sont insuffisants notamment en altitude, ce qui peut
conduire à sous évaluer les enjeux. L’étude doit être complétée et les enjeux correctement pris en
compte.
Les éoliennes BC1, BC2, BC3, BC4, BC5 et BC11 sont à moins de 200 mètres des haies et
boisements et doivent être déplacées pour respecter les préconisations du guide Eurobats1
. Un plan
d’arrêt de toutes les machines est proposé, mais est insuffisant pour protéger les populations de
chauves-souris sensibles à l’éolien et en fort déclin.
Au vu de la présence d’espèces d’oiseaux patrimoniaux et sensibles à l’éolien (Busards, Milan
royal, Œdicnème criard...), de la présence des éoliennes BC3 BC4 et BC5 au sein des zones à
enjeux pour les stationnements de vanneaux, les impacts du projet sur les oiseaux apparaissent sous
évalués et demandent à être revus. Les mesures permettant d’aboutir à un impact négligeable sur les
oiseaux devront être ensuite revues. L’autorité environnementale recommande d’éloigner les
éoliennes BC3 BC4 et BC5 des zones à enjeux pour les stationnements de vanneaux.
L’étude acoustique montre un dépassement des seuils réglementaires. Un plan de bridage est
proposé pour garantir le respect de la réglementation. Il devra être confirmé après suivi acoustique à
réaliser lorsque le parc sera en fonctionnement.
Les recommandations émises par l’autorité environnementale pour améliorer la qualité de l’étude
d’impact. 


Posts les plus consultés de ce blog

Revenus éoliens ?

La promesse de bail

Géoportail carte des éoliennes