Intègre ... une rareté ?

L'ingénieur acoustique Steve Cooper a bouleversé sa profession, refusant d'être acheté par les  contrats lucratifs de l'industrie éolienne et estime que ses collègues ingénieurs acoustiques devraient faire de même.
Cooper  nie être  anti-éolien et  (contrairement aux ingénieurs marchant pour des entreprises de parc éolien) refuse de prendre position sur  les questions de santé. Mais il dit que son travail a identifié des problèmes sérieux avec le bruit de basse fréquence dans des maisons près des turbines.
L'industrie éolienne continue à  nier ce fait  et continue à le calomnier.
Il a été menacé, mais refuse de céder, disant il ne s'arrêtera pas avant que les gouvernements et l'administration régionale de la santé publique ne reconnaissent la vérité sur les  parcs éoliens. Copper  dit qu'il a été témoin en première ligne de la façon dont le lobby éolien  déforme la preuve factuelle.

Traduit de l'article : http://stopthesethings.com/experts/ ( Australie)


Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

L'Union 23 septembre 2017 : impact des éoliennes sur la faune du Laonnois

270 éoliennes déjà construites. Bientôt plus de 450 !