Y a-t-il encore des écologistes pour sauver la Thiérache ?

L'Aisne Nouvelle 18 octobre 2015
L’avenir environnemental de la Thiérache est il en danger ? Implantations d’éoliennes à tout va et arrachage massif de haies, les écologistes sont les grands absents du débat.



Des haies, des vertes prairies à la faune et la flore préservée, telle est l’image bucolique vendue pour attirer les touristes.
Mais derrière cette image de carte postale, la Thiérache est malheureusement celle de l’utilisation abusive par les agriculteurs de pesticides, c’est celle de l’arrachage de haies sur des kilomètres pour semer et récolter du maïs à tout va et c’est aussi celle d’implantation anarchique d’éoliennes avec des mâts de plus en plus haut. Ces mâts suivant où l’on se trouve viennent poser à côté d’églises fortifiées et même du château des ducs de Guise.
Voilà la triste réalité de ce
territoire vert déjà condamné économiquement et culturellement sans besoins de le condamner en plus sur le plan environnemental, peut-être le seul atout qu’il lui reste encore.
A deux mois du sommet mondial sur l’environnement qui se tient à Paris, on peut s’interroger sur le sort de la Thiérache environnementale et de ses habitants qui s’engagent politiquement pour la préserver. Où sont-ils tous passés. Pour préparer les Régionales, Europe écologie les verts fait de la figuration mais au final aucun chef de file se dessine derrière un vrai mouvement prônant l’identité et la préservation Thiérachienne. Comble de la situation, on peut aller jusqu’à se demander si les meilleurs écologistes de Thiérache ne seraient pas les anti éolien eux-mêmes ? Thiérache à contre vents, Stop éolien et Vent de folie sont trois associations qui militent contre l’implantation d’éoliennes
Où sont passés les hommes verts qui défendaient le territoire avec conviction et détermination jusque dans les années 2000, ceux qui manifestaient contre l’implantation d’un centre de tri à Clairfontaine, ceux qui s’enchaînent sur les voies ferrées empêchant les convois nucléaires de passer à Hirson ou bien encore ceux qui perturbaient les permanences des enquêtes publiques pour contrer les projets d’extension de porcheries ?
Difficile de trouver la réponse, car les militants verts sont passés aux abonnés absents et les anciens sont retirés des affaires.
Pour Bernard Ométak, militant anti nucléaire de Sorbais, le mouvement écolo est devenu un mouvement de salon, « on voit les écolos avant les élections mais sur le terrain on ne voit personne. Je n’ai jamais été carté, je suis militant. Je suis bien conscient du problème d’ailleurs je m’interroge aussi. Je suis déçu de leurs comportements notamment sur la question de l’éolien industriel. Moi, je suis pour l’éolien raisonné et maîtrisé par les communes c’est-à-dire géré en régie publique et non pas par d’importants promoteurs. Le militantisme devient dur, on sensibilise les gens sur les festivals mais après on ne voit plus personnes. »
Le sujet environnemental de la Thiérache du moment reste bien l’éolien et seuls les mouvements de contestation s’insurgent contre l’installation de mâts à outrance. La démarche n’est pas forcément écologique mais s’inscrit plutôt dans le respect d’une qualité de vie des habitants et des villages concernés.
Pour Guy Froissart de Saint-Gobert, membre de l’association Thiérache à contre-vents, le problème ce n’est pas l’écologie mais les écologistes, « je suis pour l’écologie mais sans les écologistes, l’éolien industriel est anti écologique, nous, on défend plutôt un environnement visuel . »
Pour couronner le tout, si ce n’est le mélange des genres entre Europe écologie les verts et le Parti de gauche, les derniers scrutions locaux n’ont eu aucun représentant du territoire de la Thiérache pour mener une liste, aux élections départementales ou bien encore aux législatives comme si la bataille était perdue d’avance et que les intérêts environnementaux passaient en arrière-plan ou pouvaient être transmis aux partis majoritaires. Je fais le rêve d’une Thiérache préservée et respectée.
Jérôme Hémard

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

L'Union 23 septembre 2017 : impact des éoliennes sur la faune du Laonnois

Droit d'accés aux dossiers éoliens .