Le fameux alibi écologique

C'est l’argument massue des promoteurs d'aérogénérateurs industriels pour nous faire accepter ces machines nocives et inutiles . Elle seraient "écologiques " !
Le mot magique est lancé et devant ça on ne peut plus s'opposer !
Sauf que c'est parfaitement faux !

L'installation d'éolienne ne fait que croître depuis plusieurs années et si les émissions de  CO2  liées à la production électrique diminuent l'éolien n'y est pour rien.
C'est EDF qui le dit :
"Le groupe EDF peut-il encore réduire ses émissions de CO2 ?

Selon PwC, en 2012, les émissions  de CO2 des principaux producteurs d’électricité européens ont augmenté de 0,6% en 2012, principalement en raison de la hausse de la consommation de charbon dans la production électrique.

Dans le même temps, les émissions d’EDF ont baissé de 9%. Une baisse qui s’explique à la fois par la conjoncture (une réduction de l’activité des centrales à gaz, un combustible dont le cours est actuellement élevé), mais qui est aussi le résultat d’une politique de plus long terme.

EDF ferme progressivement ses centrales thermiques les plus anciennes, principalement des centrales au charbon et au fioul, pour les remplacer par des installations récentes plus respectueuses de l’environnement, comme les centrales à gaz à cycle combiné. Une dynamique qui permis de faire passer les émissions annuelles du groupe de 24 millions de tonnes de CO2 en 1992 à 16,5 millions de tonnes en 2012.

Cette modernisation du parc thermique  va se poursuivre dans les années à venir, pour anticiper l’entrée en vigueur de nouvelles normes européennes sur les émissions d’ici à 2015.

Modernisé et plus sobre, le parc thermique va conserver un rôle stratégique dans le mix électrique d’EDF : il permet d’ajuster l’offre à la demande, un rôle dont l’importance va croître avec l’augmentation de la part des énergies intermittentes dont la production fluctue en permanence. Quand le solaire et l’éolien ne sont pas en mesure de satisfaire la demande, le thermique joue un rôle de renfort afin d’éviter une rupture de l’approvisionnement électrique."

source : https://www.lenergieenquestions.fr/emissions-de-co2-du-groupe-edf-quelques-explications-au-sujet-dun-paradoxe/

Au delà de ces chiffres on peut sourire de voir un pays dont les émissions dues aux combustions d'énergie représentent environ 1% du total de la planète tenter de les réduire alors que celles des pays en voie de développement ne font et ne feront que croître inexorablement.

Credit image : http://ecologie-illusion.fr/transition_energetique_emissions_de_co2_nucleaire.htm

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Sud de l'Aisne 10 machines autorisées

Impact de l’éolien sur l’avifaune en France : la LPO dresse l’état des lieux

« Très chères éoliennes ! » Par Denis De Kergolay