Saint Pierremont : Les deux éoliennes de la discorde

Le tribunal administratif a examiné le refus d’implantation de deux éoliennes.

En mars 2012, la société MET Les Grands Bois déposait une demande de permis de construire et d’exploitation pour un parc de 6 éoliennes sur la commune de Saint-Pierremont. Si le préfet a accédé à la requête de l’entreprise pour la majorité des mâts, il a émis un refus pour deux éoliennes jugées trop proches de la Vallée de la Serre, située à seulement 1 km.

Après avoir essuyé un deuxième refus à la suite d’un recours gracieux, l’entreprise MET les Grands Bois a décidé en juillet 2014 de saisir le tribunal administratif. Lors de la lecture de ses conclusions à l’audience d’hier matin, le rapporteur public a écarté les différents moyens soulevés par la société qui demandait l’annulation des décisions prises par la préfecture, arguant notamment que les deux mâts incriminés devaient être érigés sur une zone de développement éolien (ZDE). « Il y a bien une atteinte au paysage, même sur les photomontages produits par l’entreprise, l’effet d’écrasement provoqué par les éoliennes E1 et E4 est visible », a souligné le rapporteur public, qui a donc demandé le rejet des requêtes.
Une position bienvenue pour l’avocate de La Neuville-Bosmont, ville limitrophe du site, également partie prenante dans ce dossier. « Les éoliennes sont devenues un cauchemar pour le maire de la commune. Dans un rayon de 10 km, on compte ainsi une centaine de mâts. Nous sommes en présence d’une saturation de l’espace et la non-construction de ces deux éoliennes sera un véritable sas de respiration pour les habitants », a-t-elle lancée. Réponse dans une quinzaine de jours.

Par L'union | Publié le 12/01/2017

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

L'Union 23 septembre 2017 : impact des éoliennes sur la faune du Laonnois

Droit d'accés aux dossiers éoliens .