Infiltration des CDNPS

Dites NON à la nomination des industriels de l’éolien  dans les Commissions Départementale de la Nature des  Paysages et des Sites



Des promoteurs  éoliens sont actuellement nommés par arrêtés préfectoraux dans les Commissions Départementales de la Nature des Paysages et des Sites (CDNPS). (1)                            

Les préfets confient ainsi  à des industriels la protection de notre patrimoine commun : nos paysages.

Ce mélange des intérêts publics et des intérêts privés n’est pas admissible au moment où ces mêmes promoteurs détruisent les paysages de la France et dénaturent  son  patrimoine en la recouvrant d’éoliennes géantes.          
Pourtant, la CDNPS, instituée en 2006, est régie par décrets,  elle « concourt à la protection de la nature, à la préservation des paysages, des sites et du cadre de vie et contribue à une gestion équilibrée des ressources naturelles et de l’espace dans un souci de développement durable ». (Art. R 341-16 Code environnement)         
La Fédération Environnement Durable s’insurge d’une telle décision et demande au Gouvernement son abrogation

Elle conseille  à toutes les associations:
  • De  vérifier par téléphone auprès des services des installations classées (ICPE) de leur préfecture si de nouvelles nominations à la CDNPS sont prévues et la date de l’arrêté.
  •  De manifester leur opposition à cet arrêté et de déposer un recours (dans les 2 mois) contre ces nominations non conformes à l’objectif de la CDNPS.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

L'Union 23 septembre 2017 : impact des éoliennes sur la faune du Laonnois

Droit d'accés aux dossiers éoliens .