L’enjeu de la décarbonation de la France n’est pas le secteur électrique



"Les émissions du secteur électrique français s’élèvent à 29 MtCO2, soit 6 % des émissions françaises de gaz à effet de serre. En d’autres termes, un développement massif des moyens de stockage d’électricité et des énergies renouvelables ne permettrait d’atteindre qu’une très faible réduction d’émissions de CO2."

En bref  en misant sur l'éolien on se trompe de cible.

"La production d’électricité étant d’ores et déjà très peu carbonée en France (61 gCO2/kWh en 2011 selon l’AIE, 7 fois moins que dans la moyenne OCDE), il y a peu de gains à attendre de ce secteur. C’est une différence importante avec d’autres pays européens qui peuvent diminuer les émissions de CO2 de leur mix électrique en ayant recours à des moyens de production moins carbonés, comme l’Allemagne où le contenu carbone de la production électrique est près de 8 fois supérieur à celui de la France.

Les principales solutions pour décarboner l’économie française peuvent être :
• L’amélioration de l’intensité énergétique et une efficacité énergétique ciblée sur les sources d’énergies carbonées ;
• Les transferts d’usages entre énergies, notamment vers les énergies pas ou peu carbonées telles que l’électricité dont la production en France est très peu carbonée : ces actions permettent de diminuer l’intensité carbone de la
consommation d’énergie dans l’économie, notamment dans le transport et dans les usages chaleur du bâtiment (chauffage, eau chaude sanitaire) ;
• Enfin, l’utilisation de nouveaux procédés énergétiques  tels que le biogaz par méthanisation  : il s’agirait de substituer les énergies fossiles par des énergies décarbonées pour la satisfaction des mêmes usages, comme l’utilisation de
biogaz obtenu par méthanisation pour le transport routier.

Au total, la combinaison des actions visant à accroître l’efficacité et l’intensité énergétiques, des transferts d’usages, et de l’utilisation de nouveaux procédés énergétiques, permettra de diminuer considérablement le niveau des
émissions de CO2 du pays."

Source : Union Française de l'Electricité http://ufe-electricite.fr/IMG/pdf/02.pdf

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Sud de l'Aisne 10 machines autorisées

Impact de l’éolien sur l’avifaune en France : la LPO dresse l’état des lieux

« Très chères éoliennes ! » Par Denis De Kergolay