Éoliennes : 2,5 millions d'euros par emploi créé !


Le Figaro Magazine 24 octobre 2014
Par Jean-Philippe Delsol,
Président de l'Institut de Recherches Économiques et Fiscales (IREF)

Si les éoliennes poussent comme des champignons, c'est moins par souci écologique que par appât de l'argent public. Les tarifs exorbitants auxquels EDF doit produire ou racheter cette énergie sont financés par la Contribution au service public de l'électricité, une sorte d'impôt déguisé qui représente environ 17 % de la facture des usagers et qui est appelé à grossir encore pour atteindre sans doute 30 % en 2017.


Pour parvenir à élargir sur la mer le parc de ces nouveaux moulins à vent, l'État incite les opérateurs à subventionner les communes et les organisations professionnelles concernées. Pour le seul site de Noirmoutier, attribué cette année à un consortium mené par GDF-SUEZ afin de produire une puissance de 500 MW, les subventions annuelles allouées aux pêcheurs (via le Fonds maritime) et aux communes littorales du site seront de 7,5 millions d'euros par an. Cette somme considérable, représentant par exemple 1 100 000 € par an pour la seule commune de Noirmoutier, est une incitation énorme à l'approbation du projet.
Bien entendu, l'opérateur qui paiera ces subventions les répercutera sur le prix de vente du kilowatt, cinq fois supérieur au prix du marché, la différence étant payée par le consommateur.

L'autre argument fallacieux utilisé à cor et à cri est celui de l'emploi, dont l'État et les installateurs d'éoliennes font valoir que ces projets sont créateurs. La réalité est toute autre. Dans l'exemple, reproductible, du site de Noirmoutier, les emplois pérennes sont ceux de maintenance et ils ne seront guère plus de 100 à 130.
En regard de quoi, la Commission de régulation de l'énergie a elle-même annoncé que le surcoût pour la collectivité du projet de Noirmoutier serait de l'ordre de 330 millions d'euros par an, pendant vingt ans. Une telle somme correspond à un montant de 2,5 M€ par an et par emploi créé ! C'est aussi ce que coûterait la construction et le
fonctionnement annuel d'un hôpital de 1000 lits avec tous les emplois y afférents.

Par Jean-Philippe Delsol | Le Figaro Magazine | 24 octobre 2014

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

L'Union 23 septembre 2017 : impact des éoliennes sur la faune du Laonnois

270 éoliennes déjà construites. Bientôt plus de 450 !