ATTILLY article dans Le Courrier Picard 16/01/2015

La réunion publique a été houleuse entre le constructeur et quelques riverains, inquiets d’apprendre que six éoliennes pourraient être construites.


C’est un projet vieux de huit ans. Il est ressorti des cartons de la mairie d’Attilly, jeudi 8 janvier, au cours d’une réunion publique, organisée par la municipalité et le porteur de ce projet d’éoliennes, la société valenciennoise Escofi.

 En 2007, l’ancienne majorité, emmenée par Pierre Vassant et son premier adjoint Gery Tupigny, a voté une délibération, permettant l’étude d’une Zone de développement éolien (ZDE), sur un territoire bien défini.
Lors de cette réunion publique, plusieurs participants ont été choqués par le comportement de l’ancien maire. «  À un moment, il s’est levé, s’est retourné et il a dit que c’était un projet caché. C’était surréaliste  », rapporte l’une des membres de l’association Stop Éolien 02, très au fait des différents projets de construction d’éoliennes dans le département. 75 personnes – «  pour une première, c’est énorme, je n’ai jamais vu ça  », précise l’interlocutrice – ont assisté à cette présentation.
Démission du premier adjoint le 6 décembre

Mais pourquoi donc l’ancien maire a-t-il parlé «  de projet caché  », sous-entendu dont il ne faut parler ? Selon plusieurs témoignages recoupés, ces éoliennes verraient le jour sur des terres appartenant à ses filles ainsi qu’à la famille de Gery Tupigny, son ex-adjoint. Il flotte comme un parfum de prise illégale d’intérêts… Joints par téléphone, Pierre Vassant et Géry Tupigny n’ont pas donné suite à nos sollicitations.

Le 6 décembre, Géry Tupigny a démissionné du conseil municipal. Officiellement, «  pour raisons de santé  », indique le maire, Jean-Paul Bruet. Officieusement, cette démission serait liée à ce projet d’éoliennes que les élus de la nouvelle équipe municipale ont découvert voici peu de temps. Et ces nouveaux élus ont émis les plus vives réserves. Retour à la réunion du 8 janvier. Jean-Phillipe Ethuin, le directeur d’Escofi, a fait face à une assistance quelque peu remontée. Le ton est parfois monté. Contacté lui aussi, il n’était pas disponible pour nous répondre, mercredi 14 janvier.

 «  Les gens croient tout ce qu’on leur raconte, note Stop Eolien 02. Ils posent des questions et la plupart du temps, on ne leur répond pas.  » «  Pour moi, le projet est lancé, je ne peux que le continuer. Si ma population s’y oppose, on verra  », élude Jean-Paul Bruet. Selon Stop Eolien 02, aucun projet n’a été déposé aux services de la préfecture.
Néanmoins, un mât de mesure de 80 mètres a été installé au cours de l’année dernière, sur un terrain, à proximité de zones classées comme le bois d’Holnon. Ce mât a été installé à la demande du groupement foncier agricole, appartenant aux quatre filles de Pierre Vassant, l’ancien maire… Marie-Jeanne Vassant, la gérante, n’a pas donné suite à nos sollicitations.

Désormais au fait, des riverains se sentent floués par l’attitude de l’ancienne équipe municipale. « On est un peu abasourdi. Nous avons l’impression d’avoir été abusés, reprend cet habitant. Nous sommes plusieurs à nous inquiéter de cette situation. »
Début février, une réunion est programmée avec le sous-préfet. Jean-Jacques Boyer expliquera au maire comment se déroule la procédure. Jean-Paul Bruet souhaite recueillir l’avis de sa population. «  Ça ne se fait pas comme ça, je ne m’emballe pas trop là-dessus.  » D’autant plus que rien n’est ficelé pour le moment. «  Tout ça ne sert à rien, assure Stop Éolien 02. Le constructeur a fait signer des promesses de bail à ceux qui sont propriétaires terriens. Tout le reste, c’est du bla-bla.  »
Et même si le conseil municipal émet un avis favorable ou défavorable, il n’est que consultatif. «  Il n’y a qu’une seule personne qui peut freiner le dossier : le préfet de l’Aisne.  » Qui peut influer dans la décision qui revient au final au préfet de région. D’ailleurs, la Picardie fait office de région pilote pour tester la procédure unique. Elle consiste à ne plus opérer certains contrôles pour gagner du temps. La prochaine réunion du conseil municipal s’annonce, elle aussi, houleuse, à n’en pas douter.
GUILLAUME CARRÉ

source : http://www.courrier-picard.fr/region/attilly-02-la-resistance-s-organise-contre-le-projet-ia195b0n501986

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

L'Union 23 septembre 2017 : impact des éoliennes sur la faune du Laonnois

270 éoliennes déjà construites. Bientôt plus de 450 !