Le mythe des énergies renouvelables et ses conséquences

"Il ne s'agit pas de choisir entre nucléaire et énergies renouvelables.
Il s'agit de choisir entre énergies renouvelables + nucléaire, et charbon."




.... "En France, remplacer une centrale nucléaire par des énergies renouvelables, serait une opération plus absurde encore, puisqu'il n'y a pas un parc de centrales à combustibles fossiles que l'on pourrait maintenir en service ; il faudrait obligatoirement en construire de nouvelles. Le scénario serait le suivant, cas d'école avec des éoliennes :


- On ferme une centrale nucléaire de 1 000 MW qui n'émet pratiquement pas de CO2.
- On construit des éoliennes pour une capacité nominale de 1 000 MW.
- On construit une centrale au gaz de 1 000 MW, pour les jours sans vent, plus largement pour toutes les conditions pendant lesquelles les éoliennes n'atteignent pas leur puissance nominale.
- Compte tenu du facteur de charge des éoliennes, environ un quart, le résultat sera équivalent à des éoliennes fournissant 1 000 MW un quart du temps, et une centrale au gaz de 1 000 MW fonctionnant les trois quarts du temps, avec émission de CO2.

Ce n'est pas seulement se tirer une balle dans le pied, c'est carrément se tirer une balle dans le ventre. Très douloureux."

Lire l'article en entier ICI 

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Sud de l'Aisne 10 machines autorisées

Impact de l’éolien sur l’avifaune en France : la LPO dresse l’état des lieux