Pourquoi il faut dire "NON" aux éoliennes

Pour ceux qui ne sont pas encore convaincus, voici 28 inconvénients majeurs et avérés des éoliennes qui démontrent qu'il faut dire NON AUX EOLIENNES.

1) LEUR RENDEMENT EST ALEATOIRE. 
Elles utilisent le vent:
-qui est 800 fois moins dense que l’eau.
-qui n’est pas permanent. Il est parfois présent, parfois absent.
-qui a des intensités variables. Il est parfois très fort, parfois fort, parfois moyen, parfois faible, parfois très faible.
Elles ne peuvent ETRE PILOTEES, comme les alternateurs des centrales nucléaires, hydrauliques, au fioul, au charbon, au gaz,qui peuvent être TELECOMMANDES, MIS EN SERVICE, ARRETES, en fonction des besoins en électricité des français.

2) ELLES SONT NON RENTABLES CAR SUBVENTIONNEES, par les factures d’électricité des français, par la taxe CSPE (Contribution aux charges de service public de l'électricité), et les augmentations du prix du KW. 

En 2012, elles vont coûter aux français la somme de 494,9 MILLIONS d'Euros. En effet, après à la loi 2000-108, et l’arrêté du 17/11/2008, EdF a l’obligation d’acheter en 2012 chaque 1000Kw produits par les éoliennes, environ 90 euros (Les prix d’achat de l’électricité éolienne sont variables, actualisés « en fonction d’un indice des coûts horaires du travail, et d’un indice des prix à la production »). Depuis le 1° janvier 2012, EdF vend l’électricité qu’elle produit ou achète, 42 euros les 1000 KW, aux distributeurs. Elle doit donc prélever dans les factures d’électricité, 48 euros (90-42) pour chaque 1000 KW éoliens qu’elle a dû acheter aux propriétaires d’éoliennes, pour éponger ses pertes.

3) ELLES OBLIGENT R.T.E.  (Réseau de Transport d'Electricité), chargée du transport de l’électricité, A MODIFIER SES LIGNES HAUTE TENSION, en «BIDIRECTIONNEL». Les lignes Haute Tension étaient prévues pour acheminer l’électricité depuis les centrales jusqu’aux consommateurs. Là où sont implantées des éoliennes, ces mêmes lignes doivent aussi acheminer l’électricité produite par les éoliennes jusqu’aux consommateurs. Ces nouveaux câbles et ces travaux sont payés par les français.

4) ELLES OBLIGENT R.T.E. A METTRE EN PLACE DE NOUVEAUX TRANSFORMATEURS
, entre «les Postes de livraison» des zones de développement éolien et les lignes Haute Tension (225 000 volts).Ces nouveaux transformateurs sont payés par les français.


5) ELLES OBLIGENT R.T..E A METTRE EN PLACE DE NOUVEAUX EQUIPEMENTS ELECTRONIQUES DE CONTRÔLE
de charges des réseaux,qui sont indispensables à cause de l’intermittence et des variations de volume de la production des éoliennes. Ces appareils sont payés par les français.


6) ELLES OBLIGENT R.T.E. A METTRE EN PLACE DES SUPER TRANSFOMATEURS
d’une superficie horizontale de 6 à 9 hectares, à proximité des lignes TRES HAUTE TENSION. Ces transformateurs sont payés par les français.


7) ELLES MODIFIENT LES PAYSAGES NATURELS. ELLES SONT «DE L’INDUSTRIEL EN MILIEU NATUREL».
Elles mesuraient en 2003, 35 mètres. Elles mesurent à présent 185 mètres. Leur hauteur n’est plus proportionnée à la végétation existante. Leur hauteur est quadruple de celle des pylônes des lignes THT, qui mesurent jusqu'à 45 mètres…Elles sont  3 fois plus haute que la cathédrale de Laon


8) ELLES SACCAGENT LES LONGS ET GROS EFFORTS ACCOMPLIS  POUR LA SAUVEGARGE DES MILIEUX NATURELS ET DE LA BIODIVERSITE
, à proximité des villages et des villes, en montagne, sur le littoral, dans les parcs naturels régionaux, dans les ZNIEFF (Zones Naturelles d’intérêts Ecologiques, Faunistiques et Floristiques), dans les ZPS (Zones de Protection Spéciales), dans les ZICO (Zones Importantes pour la Conservation des Oiseaux)…


9) ELLES NE SUPPRIMENT PAS LA POLLUTION CAUSEE PAR LES CENTRALES THERMIQUES
qui produisent de l’électricité. Au contraire pour compenser cette production  irrégulière et les périodes de "creux" il faut construire de nouvelles centrales thermiques.

  
 10) LE TRANSPORT DES EOLIENNES GEANTES, ET DE LEURS PALES DE 45 METRES OU DAVANTAGE, SUR DES VEHICULES HORS NORMES, ET SPECIAUX, NECESSITE L’ELARGISSEMENT DE PLUSIEURS KILOMETRES DE ROUTES EXISTANTES ET DE LEURS VIRAGES.

11) CHAQUE EOLIENNE EXIGE LA CREATION D’UNE PISTE D’ACCES ET D’UNE AIRE PLANE
, pour sa construction au moyen d’énormes engins de levage, et pour sa maintenance, qui est assurée par des équipes spécialisés, disposant d’un véhicule-atelier…Ces nombreuses pistes nouvelles et obligatoires de plusieurs kilomètres nécessitent souvent des abattages d’arbres, des défrichements, des destructions, des empierrements, relatés dans les études d’impacts.


12) LES FONDATIONS DE CHAQUE EOLIENNE SONT IMPORTANTES A CAUSE DE LEUR GRANDE HAUTEUR.

La surface totale représente environ 1000 m² (200 m² de fondation et 800 m² de surface de grutage)  Un parc de 23 éoliennes  nécessite environ 10350 m3 de béton armé.

13) L’ENFOUISSEMENT DES CABLES TRANSPORTANT LA PRODUCTION D’ELECTRICITE NECESSITE L’EXECUTION DE TRANCHEES DE PLUSIEURS KILOMETRES DE LONGUEUR.
L’espace entre les éoliennes mesure environ 200 mètres. Les éoliennes sont reliées à un POSTE DE LIVRAISON, lequel est relié à un TRANSFORMATEUR situé à proximité de la ligne haute Tension.


14) CHAQUE EOLIENNE CAUSE DES POLLUTIONS.

Une éolienne est faite d’environ 200 tonnes de plaques d’acier qui a dû être fondu dans des hauts fourneaux, puis ensuite laminé, après chauffage. Les fondations d’une éolienne de 450 m3 nécessitent au minimum 300 tonnes de ciment qui ont dû être fabriqués dans des fours à ciment polluants. Le transport, l’implantation des éoliennes nécessitent l’utilisation de gros engins fonctionnant au fioul, pendant des centaines d’heures…La fabrication des bobinages des aérogénérateurs, des câbles électriques, des redresseurs, des transformateurs et les remplacements des lignes haute tension … nécessitent des alliages de cuivre. Cette fabrication génère des pollutions.

 
15) CHAQUE EOLIENNE GENERE DES BRUITS dont des infrasons

Ces bruits ont pour origine le MULTIPLICATEUR en activité,situé en hauteur, et les DESEQUILIBRAGES des pales qui peuvent venir de l’humidité de l’atmosphère, de dépôts de givres, ou de glaces…ou avoir d’autres origines… Et ces bruits sont grandissants en fonction du nombre d’éoliennes en activité. En outre, ces bruits sont spécifiques et mesurables et avérés puisqu'aucune éolienne ne peut être implantée à moins de 500 mètres d’une habitation. Mais cette distance est insuffisante selon l’Académie de médecine, qui préconise 1500 mètres.


16) CHAQUE EOLIENNE PRODUIT DES VIBRATIONS.

Toute machine tournante engendre des vibrations, et ses vibrations se transmettent au fondations, puis au sol… Aucun amortisseur de vibrations n’est présent, au pieds des éoliennes. Ces vibrations sont bien réelles, et s’ajoutent à la nuisance des bruits.


17) LEUR DEMANTELEMENT APRES LES 20 ANNEES DE FONCTIONNEMENT SUSCITE DES INQUIETUDES
chez les propriétaires des terrains.
Théoriquement, les éoliennes doivent être démontées, et les terrains remis dans l’état qui était celui avant les implantations d’éoliennes, par les propriétaires des éoliennes. Mais, il arrive que les éoliennes implantées changent de propriétaire ou bien que la société propriétaire disparaisse. Si le propriétaire des éoliennes ne remplit pas ses engagements, c’est au propriétaire du terrain que reviendra le démantèlement des éoliennes et la remise en état du terrain. Malgré les provisions obligatoires bloquées par les promoteurs des éoliennes, les revenus des locations des terrains ne suffiront pas à payer de tels travaux. Il n‘existe pas de contraintes juridiques obligeant les propriétaires d‘éoliennes et leurs successeurs à alimenter un compte bloqué jusqu’à leur démantèlement.


18) LES EOLIENNES SONT DANGEREUSES.

Il est arrivé que des éoliennes soient couchées par le vent, ou soient frappées par la foudre ou prennent feu,et que des pales des éoliennes se détachent, ou soient arrachés par le vent, et que des blocs de glace soient projetées par les pales en mouvement. Elles produisent de l’électricité, en 690 volts, convertis une première fois en 20.000 volts. Elles sont soumises aux règlementations des ICPE (Installations classées pour la Protection de l'Environnement).


19) LES EOLIENNES SONT DES OBSTACLES GENANT L’INTERVENTION DES HELICOPTERES
en cas d'accident 


20) ELLES PRESENTENT UN RISQUE DE POLLUTION DES NAPPES SOUTERRAINES
, par les eaux de pluie ruisselant le long des mats peints mesurant 185 mètres et le long des pales en résines toxiques de près de 55 mètres, et le long des fondations faites de ciment et fer à béton…Ce risque peut être cause de refus de permis d’implantation, dans les villages qui sont alimentés en eau potable à partir de sources, ou des nappes souterraines captées par forages.


21) ELLES SONT IMPORTEES
, et participent donc au déficit commercial de la France. Certains fabricants étrangers d’éoliennes envisagent de fabriquer des éléments du mat en France, mais ils devront être transportes du lieu de fabrication jusqu’au parc éolien. Et les éléments du mat ne sont pas les éléments les plus coûteux, d’une éolienne.


2) ELLES NE CREENT PAS DE NOUVEAUX ENPLOIS LOCAUX PERMANENTS.
Elles donnent un travail temporaire aux bureaux d’études, pour ce qui concerne les localisations des parcs éoliens. L’entretien des éoliennes est assurée par des équipes tournantes spécialisées…multi départementales.


23) ELLES SONT RECONNUES DANGEREUSES POUR LES OISEAUX.

Les éoliennes alignées sur les crêtes constituent des barrières fatales…Leur installation dégrade irrémédiablement la flore.


24) DANS LES VILLAGES OU ELLES SONT PROCHES ET AUSSI DANS
LES VILLAGES LIMITROPHES OU ELLES SONT VISIBLES, ELLES ENTRAINENT DES DEVALUATIONS DU FONCIER ET DE L’IMMOBILIER.


25) ELLES DECHIRENT LE TISSU SOCIAL DANS LES VILLAGES
entre ceux qui sont favorables aux éoliennes « par principe », et ceux qui sont opposés aux éoliennes parce qu’ils sont « conscients » de leurs multiples nuisances. ELLES CREENT DES TENSIONS entre ceux qui tirent profits des éoliennes (locataires de terrains, communes, propriétaires) et ceux qui en subissent les conséquences financières et autres…ELLES IMPACTENT LA QUALITE DE VIE DES RIVERAINS.


26) LEURS FLASHS PUISSANTS, A INTERVALLE REGULIER, TOUTES LES NUITS, GENENT LES PERSONNES QUI HABITENT A PROXIMITE.


27) LEURS NUISANCES FONT FUIR LES TOURISTES VENUS DANS LES CAMPINGS, GITES RURAUX…


28) ELLES PERTURBENT LES RECEPTIONS DES RADARS ET TELEVISIONS, avec antenne rateau.

 Ce sont pour toutes ces raisons que nous ne souhaitons pas d'éoliennes dans nos villages et à proximité.

Il faut DIRE NON AUX EOLIENNES. N'oubliez-pas de venir exprimer votre avis lors des permanences de l'enquête publique.

L'heure est  à la mobilisation !

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Sud de l'Aisne 10 machines autorisées

Impact de l’éolien sur l’avifaune en France : la LPO dresse l’état des lieux

« Très chères éoliennes ! » Par Denis De Kergolay